Quel placement financier choisir, pour quel objectif ?

Quel placement financier choisir, pour quel objectif ?

Il existe des dizaines de placements financiers sur le marché de l’épargne, de la retraite ou encore de la défiscalisation, chacun ayant ses particularités, ses avantages mais aussi ses contraintes.

Alors, parmi tous ces placements financiers, quel placement financier choisir ?

Une des questions primordiales qu’il faut se poser avant de se décider sur l’un ou l’autre de ces placements financiers est : Quel est mon objectif ?

La constitution et dynamisation d’un capital

Dans un contexte économique difficile qui présage d’un avenir incertain, il est important de se préparer et prévenir tout risque de baisse de revenus. De nombreux placements financiers existent pour permettre à chaque épargnant de se constituer un capital et de le dynamiser selon son profil de gestion et même de préparer sa retraite.

L’assurance-vie et le contrat de capitalisation sont des solutions qui correspondent à profil d’épargnant en alliant souplesse, dynamisme et performance dans un cadre fiscal très avantageux.

L’optimisation fiscale

Le poids de la fiscalité devenant de plus en plus lourd, l’optimisation fiscale est une des préoccupations majeures des particuliers et des entreprises. La fiscalité ne peut être dissociée de la quasi-totalité des décisions de gestion.

Afin d’atténuer cette charge, de nombreuses solutions existent pour passer d’une gestion passive à une gestion proactive pour ainsi limiter la pression fiscale en cherchant à optimiser sa fiscalité au lieu de la subir.

Par exemple, les solutions suivantes permettent, au-delà des problématiques de placement financier, d’optimiser la fiscalité du contribuable :

  • Les plans de retraite permettant de déduire les cotisations servant à les alimenter.
  • La possibilité de nantir des contrats d’assurance vie pour faire de l’investissement locatif et ainsi déduire les charges d’intérêts d’emprunt et profiter de la fiscalité favorable de l’assurance vie.
  • Le rachat de compte courant d’associé tout en alimentant un contrat d’assurance vie.

La protection de ses proches

Nul n’est à l’abri d’un drame : accidents, maladies ou encore la mort peuvent survenir à tout moment et toucher n’importe qui. C’est pour cette raison, qu’il importe à chaque personne de s’organiser pour protéger ses proches. Une solution permet de répondre à cette problématique : la prévoyance. Il s’agit de constituer à moindre coût un capital devant bénéficier à des tiers désignés après le décès de l’assuré. Elle répond principalement aux besoins de souscripteurs en activité ou ne disposant pas d’un patrimoine élevé.

L’assurance vie est aussi un outil servant à protéger ses proches. Le capital décès est directement versé par l’assureur et permet de mettre à disposition de ses bénéficiaires un capital disponible avec une fiscalité successorale avantageuse.

La transmission d’un capital

La transmission d’un capital peut se faire de plusieurs manières : par donation ou par legs. Dans les deux cas, la fiscalité de la transmission peut sembler dissuasive. L’assurance vie est une solution permettant à son détenteur de transmettre un capital valorisé dans les conditions fiscales les plus optimales.

Lors du décès de l’assuré, le capital garanti du contrat est versé aux bénéficiaires désignés par le souscripteur. L’assurance vie permet de privilégier des personnes tierces y compris des personnes ne faisant pas partie de la succession ou de filiation avec le souscripteur dans un cadre fiscal particulièrement avantageux. Le choix des bénéficiaires se faisant grâce à la clause bénéficiaire.

Préparation de la retraite

Face à une situation de financement des retraites de plus en plus instable, la situation économique de la France soulève quelques inquiétudes. Avec les phénomènes du « papy-boom », de l’allongement de l’espérance de vie, le ratio entre le nombre d’actifs et celui des retraités ne cessent de se dégrader.

Comment se constituer un complément de revenu ?

  • Épargner le plus tôt possible au cours de sa vie active.
  • Faire le choix des produits adaptés selon le profil.
  • Comparer les produits avant de se lancer.

 

Faites appel à un spécialiste de la Gestion de Patrimoine qui vous accompagnera dans vos projets patrimoniaux et vous proposera des solutions d’épargne sur mesures. L’objectivité que confère l’indépendance d’un spécialiste de la gestion de patrimoine indépendant permet de proposer de vraies solutions d’optimisation pour vos placements financiers.


5 juillet 2018 / par / dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *